Mentir aux autres ou ne pas leur dire la vérité (fut-ce par omission),

c'est en fait s'infliger à soi-même une punition

Entonnoirdesmots

A l'origine, j'avais préparé ce texte pour qu'il soit publié dans quelque journal. Mais après réflexion, j'ai considéré que je n'atteindrais pas le public recherché. J'ai donc décidé d'envoyer ce texte dans un collège et un lycée pris au hasard dans chacun des départements de France. Soit environ 180 mails. Un peu moins de réseau social et un peu plus de lecture sont encore leur avenir et c'est à eux d'en décider...

Iya et le livre magique parle du danger de l'Intelligence Artificielle. Ce n'est pas le progrès qui est malsain mais ce qu'on en fait...

Iya

lesouriredeGoulwena

Le Sourire de Goulwena parle du danger de subir toujours et de se normaliser tel un mouton de panurge. Dans la vie il faut savor prendre des risques et toujours oser...

affichette2003

Il s'agit de la création de ma toute première affiche lors de la création de ma troupe à Berd'huis (61). Il m'avait été dit par le conseil municipal que si j'arrivais à faire venir 40 personnes, ce serait alors que je serais très doué car ici, personne ne se déplace pour du théâtre. J'ai entraîné dans ma folie 11 personnes qui n'avaient jamais mis les pieds sur une scène et nous avons fait... 396 entrées sur deux séances (le vendredi soir et le dimanche AM. On n'avait pas voulu me laisser la salle le samedi soir...

Les exergues...

J'ai toujours aimé considérer qu'un exergue devait, à lui tout seul, être une vraie histoire. Un condensé de vie, un absolu total capable de raconter en seulement quelques mots ou quelques lignes très courtes, un fait, une mémoire très précise. Voici quelques-uns ceux que j'ai systématiquement mis dans mes pièces. La plupart du temps j'en suis l'auteur mais il m'est arrivé d'adhérer parfaitement à certains autres dans lesquels je me suis reconnu... C'est le cas de ce premier exergue. J'en publierai un chaque jour.

"Dans ma vie, il y a les coups que j'ai pris, mais il y a surtout tous ceux que j'ai réussis." (Le Transcervellicaire, 2002. Citation que j'attribue à une journaliste connue : Christine Ockrent)

"Les rêves sont mille étoiles qui scintillent dans les yeux des gens heureux" (Un assureur rassurant, 2006. JLP).

"Il est plus facile de débuter une pièce quand elle est terminée que de la démarrer lorsqu'elle n'est pas finie !" (Drôle de commissariat, 2007. JLP).

"Les étapes de la vie ressemblent à une phrase qui a des points de suspension, des points d'exclamation, des points d'interrogation et parfois un point final... Quoique !" (Le DVD de Monsieur Schtriwassengerschmut, 2008. JLP).

"Pour vivre mieux, j'ai transformé mes jours en heures, ensuite j'ai transformé mes heures en minutes " (Panique au collège, 2008. JLP).

"Vous avez dit "Moroses" ? Et moi je vous réponds "mots roses, mots bleus, tout est fin prêt pour qu'ils se réunissent à nouveau !" (On va la marier, 2009. JLP).

"Si un jour je flashe sur une très belle femme, c'est nécessairement à cause de son intelligence" (Le parking du supermarché, 2009. JLP).

"Je ne veux mer retourner que pour les plus beaux instants de ma vie. Les autres ne me sont que futilité du temps qui ne fait que passer." (L'auberge du caramel, 2010. JLP).

"Le regard pétillant d'avenir, le sourire immuable, je regardais mes futurs comme autant de passés réussis. Alors seulement, je me retournais et criais victoire" (Le trésor de l'autoroute, 2011. JLP).

"On peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui" (Déroutante Sandra, 2015. Pierre Desproges).

" A Thierry, star de la troupe de théâtre l'Estrade, qui est parti rejoindre les étoiles un mauvais jour de janvier 2016 " (Bureau des réclamations, j'écoute, 2017. JLP).

"Du passé je me contrefiche. De l'avenir je ne saurais me passer." (Passe-moi le tournevis, Cynthia, 2017. JLP).

"Aide-toi et tout le monde se paiera ta tête. Sauf si tu réussis." (Tiens-toi droit, Totof, 2018. JLP).

"Le langage français est si riche qu'il peut bien se permettre quelques drôlerires" (Mon dico, 2019. JLP).

"Le jour où l'I.A. approchera cinq pour cent des capacités cognitives du cerveau humain, alors il faudra s'inquiéter our l'avenir de l'humanité. Mais nous en sommes encore si loin" (Yia et le livre magique, 2019. JLP).

"La liberté d'expression est d'un régal si intense qu'elle se savoure avec délice et délectation. Goûtez ce plaisir tant que vous le pouvez, de peur qu'il ne vous échappe et, subrepticement, ne vous devienne amer, fade, et, finalement, regretté" (Maison à vendre à Loué, 2019. JLP).

"La terre, ignorant ma détresse, continua de tourner" (Goulwena, 2021. JLP).

.


.

.

..

.

.

..

compteur.js.php?url=7bDytazxrRo%3D&df=AS